Imprimer cette pageEnvoyer à un ami Partager cette page Flux RSS

La biomasse

La biomasse est la 2ème énergie renouvelable dans le monde. Elle permet de produire de l'électricité, de la chaleur via la combustion de déchets et de résidus de matières organiques végétales ou animales.
Centrale à charbon et bagasse du Gol, sur l'île de la Réunion : hangar de stockage de la bagasse.

Le terme de biomasse recouvre un champ très large de matières : bois, déchets des industries de transformation du bois, déchets agricoles (pailles, lisiers, etc.), fraction fermentescible des déchets ménagers et des industries agro-alimentaires, biogaz de décharge ou produits de méthanisation (lisiers, boues d'épuration, décharges, ...).

Plusieurs sociétés du groupe EDF sont impliquées dans cette filière :

  • Le groupe TIRU (Traitement Industriel des Résidus Urbains), filiale d'EDF à 51 %, est un des premiers opérateurs européens du traitement des ordures ménagères avec valorisation énergétique. Le groupe produit de l'électricité avec ses usines d'incinération.
  • EDF Energies Nouvelles (EDF EN), qui regarde en particulier la valorisation des sous-produits de l'industrie agricole.
  • Verdesis, filiale d'EDF EN à 65,5%, qui dispose d'une expertise dans la valorisation du biogaz (traitement des gaz issus des décharges et des stations d'épuration / unités de méthanisation) à des fins de production d'électricité..

Comment ça marche?

Le pouvoir calorifique de la matière organique peut servir à produire de l'électricité à partir de procédés thermiques (pyrolyse, gazéification, combustion directe) ou biochimiques (digestion anaérobie ou méthanisation).

  • la biomasse ligneuse
    La biomasse ligneuse, c'est-à-dire : le bois, la bagasse (fibre de la canne dont on a extrait le sucre) , la paille, etc., est essentiellement utilisée dans des procédés à base de combustion. En Europe ce sont les industries de transformation du bois (principalement les usines de pâte à papier) qui en brûlant leurs résidus produisent de la chaleur et de l'électricité (c'est la cogénération).
  • la biomasse fermentescible
    La biomasse fermentescible, c'est-à-dire : les lisiers, les résidus liquides, les déchets, est d'abord convertie en biogaz par des micro-organismes.
    Le biogaz, qui par sa composition (principalement du méthane et du gaz carbonique), est voisin du gaz naturel fossile, est ensuite brûlé dans des groupes électrogènes adaptés.

A voir également