Imprimer cette pageEnvoyer à un ami Partager cette page Flux RSS

Centrale nucléaire du Bugey

EDF porte plainte pour un survol interdit de la centrale du Bugey 07/11/2014

Les 19 et 20 octobre 2014, les équipes de surveillance de la centrale du Bugey ont détecté la présence illégale d'un aéronef assimilable à un drone sur le périmètre aérien de la centrale.
Conformément à nos procédures, les pouvoirs publics ont immédiatement été prévenus.
Ce survol n'a eu aucune conséquence sur la sûreté et le fonctionnement des installations.
Les équipes EDF du service Protection de site ayant également détecté la présence d'un aéronef vendredi 24 octobre et le jeudi 6 novembre, la direction de la centrale a déposé plainte auprès de la brigade territoriale de Lagnieu à l'issue de ces survols.

L'unité de production n°4 de nouveau à disposition du réseau électrique 05/11/2014

Depuis le mercredi 5 novembre au matin, l'unité de production n°4 de la centrale nucléaire du Bugey est de nouveau connectée au réseau électrique national.

Les équipes du site avaient procédé à son arrêt dans la soirée du 1er novembre pour procéder à une opération de maintenance sur une vanne située dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires, partie nucléaire de l'installation.
Les unités n°3, 4 et 5 fonctionnent actuellement à pleine puissance et sont à la disposition du réseau électrique national.
Pour rappel, l'unité de production n°2 est en arrêt programmé pour rechargement en combustible et réalisation d'opérations de maintenance.

Intervention des secours externes suite à un dégagement de fumée dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires de l'unité n°2 03/11/2014

Lundi 3 novembre à 8h, une alarme incendie s'est déclenchée dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires (BAN) de l'unité de production n°2 de la centrale du Bugey. Les équipes d'intervention EDF ont confirmé un dégagement de fumée qui s'est rapidement dissipé. Les secours externes ont été appelés conformément aux procédures.
Par mesure de précaution, le bâtiment a été évacué et les équipes d'intervention d'EDF et des pompiers se sont mobilisées pour trouver l'origine de ce dégagement.
L'origine de cet événement a été confirmée : dans un local de tuyauteries, un câble a touché une tuyauterie entraînant un échauffement et un dégagement de fumée.
Cet événement n'a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations et l'environnement.
L'Autorité de sûreté nucléaire, les Pouvoirs publics et la Commission locale d'information ont été informés.

Arrêt pour maintenance de l'unité de production n°4 01/11/2014

Dans la soirée du 1er novembre 2014, les équipes de la centrale du Bugey ont procédé à la mise à l'arrêt de l’unité de production n°4. Cet arrêt de courte durée est réalisé afin de procéder à une opération de maintenance sur une vanne située dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires, partie nucléaire de l'installation.
L'unité de production n°2 est en arrêt programmé pour rechargement en combustible et réalisation d'opérations de maintenance.
Les unités n°3 et 5 fonctionnent actuellement à pleine puissance et sont à la disposition du réseau électrique national.

1 Indisponibilité d'un capteur de température sur l'unité de production n°3 15/09/2014

Le 4 septembre 2014, les techniciens de la centrale réalisent une activité de maintenance sur des capteurs spécifiques* permettant de cartographier et surveiller en permanence la répartition homogène de la puissance du réacteur. 

Lorsque ces capteurs doivent subir une activité de ce type, les règles d'exploitation demandent que cette surveillance de la puissance du cœur soit effectuée au moins une fois par heure, en utilisant notamment l'un des autres capteurs appelés''thermocouples" équipant le réacteur.

Or, le 8 septembre 2014, les techniciens de la centrale ont constaté un dysfonctionnement sur le thermocouple utilisé, ce qui invalide la mesure réalisée le 4 septembre lors de l'activité de maintenance.

L'indisponibilité de ce thermocouple n'a eu aucune conséquence sur la sûreté de l'installation ni sur l'environnement. Elle engendre cependant le non respect d'une règle d'exploitation, que la direction de la centrale a déclaré à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), le 12 septembre 2014, au niveau 1 de l'échelle INES (qui compte 7 niveaux).

*ces capteurs spécifiques répartis autour du cœur du réacteur sont appelés "chaînes neutroniques de puissance"


Qu'est-ce que l'échelle INES

Chaque centrale nucléaire déclare les évènements liés à son exploitation.
L'échelle INES *, adoptée depuis 1991, permet d'en évaluer l'importance.

* Cette échelle, établie par l'institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire met en place un langage commun pour évaluer la gravité d'un incident ou d'un accident survenu dans une centrale nucléraire; l'échelle se compose de 7 niveaux, le septième étant le plus grave.


Pour en savoir plus

Sur l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire

Rencontrez-nous

Soyez les bienvenus dans notre espace d'information et d'animation.

Contactez-nous

Centrale nucléaire du Bugey

BP 60120
01155 LAGNIEU Cedex
Tél. : 04 74 34 33 33

Toute l'actualité de la centrale 24h/24 :

Les centrales en direct

A voir également