Imprimer cette pageEnvoyer à un ami Partager cette page Flux RSS

Centrale nucléaire du Bugey

L'unité de production n°2 de nouveau à la disposition du réseau électrique 19/04/2014

L'unité de production n°2 de la centrale nucléaire du Bugey est de nouveau connectée au réseau électrique national, depuis le 19 avril 2014.
Elle s'était automatiquement arrêtée le 18 avril, à la suite d'un arrêt de la turbine provoqué par une intervention de maintenance en salle des machines, dans la partie non nucléaire de l'installation.

Arrêt de l'unité de production n°2 18/04/2014

L'unité de production n°2 de la centrale nucléaire du Bugey s'est arrêtée automatiquement vendredi 18 avril à 9h35, à la suite de l'arrêt de la turbine*, dans la partie non nucléaire de l'installation.
Une intervention de maintenance est à l'origine de cet arrêt.
Cet événement n'a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations, ni sur l'environnement. Les équipes mènent actuellement les activités nécessaires au redémarrage de l'installation.
Pour mémoire, l'unité de production n°4 est en arrêt programmé pour renouveler une partie du combustible et réaliser des opérations de maintenance depuis le 8 février.
Les unités n°3 et 5 fonctionnement actuellement à pleine puissance.

* Situé dans la salle des machines, la turbine, ensemble de plusieurs roues mobiles sur un axe, est actionnée par de la vapeur sous pression. Elle entraîne ainsi l'alternateur qui produit l'électricité. 

L'unité de production n°3 de nouveau à la disposition du réseau électrique 09/04/2014

Depuis le mercredi 9 avril au matin, l'unité de production n°3 de la centrale nucléaire du Bugey est de nouveau connectée au réseau électrique national.

Elle était arrêtée depuis le dimanche 6 avril, suite à un défaut survenu sur la turbine*, située dans la partie non nucléaire de l'installation.
Les expertises menées par les équipes de la centrale, ont conduit au remplacement des composants électroniques permettant de réguler le débit de vapeur arrivant au niveau de la turbine.
Une fois ce changement réalisé et les tests effectués, l'unité a pu redémarrer en toute sûreté.
Pour mémoire, l'unité de production n°4 est en arrêt programmé pour renouveler une partie du combustible et réaliser des opérations de maintenance depuis le 8 février.

Les unités n°2, 3 et 5 fonctionnement actuellement à pleine puissance.

* Situé dans la salle des machines, la turbine, ensemble de plusieurs roues mobiles sur un axe, est actionnée par de la vapeur sous pression. Elle entraîne ainsi l'alternateur qui produit l'électricité.

Arrêt de l'unité de production n°3 07/04/2014

L'unité de production n°3 de la centrale nucléaire du Bugey s'est arrêtée automatiquement dimanche 6 avril à 14h50, suite à un défaut survenu sur la turbine*, dans la partie non nucléaire de l'installation.
Les équipes mènent actuellement des expertises afin de déterminer l'origine du défaut.
Cet événement n'a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations ni sur l'environnement.

Pour mémoire, l'unité de production n°4 est en arrêt programmé pour renouveler une partie du combustible et réaliser des opérations de maintenance depuis le 8 février. Les unités n°2 et 5 fonctionnement actuellement à pleine puissance.

* Situé dans la salle des machines, la turbine, ensemble de plusieurs roues mobiles sur un axe, est actionnée par de la vapeur sous pression. Elle entraîne ainsi l'alternateur qui produit l'électricité.

Remise à disposition de l'unité de production n°5 sur le réseau électrique national 03/04/2014

L'unité de production n°5 de la centrale nucléaire du Bugey est de nouveau connectée au réseau électrique national, depuis le jeudi 3 avril à 8h40.

Elle avait été mise à l'arrêt le mercredi 2 avril 2014 par les équipes de la centrale afin de remplacer un détecteur incendie situé dans le bâtiment réacteur.

Après intervention et contrôles, l'unité de production n°5 a été remise à la disposition du réseau électrique national. 


Qu'est-ce que l'échelle INES

Chaque centrale nucléaire déclare les évènements liés à son exploitation.
L'échelle INES *, adoptée depuis 1991, permet d'en évaluer l'importance.

* Cette échelle, établie par l'institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire met en place un langage commun pour évaluer la gravité d'un incident ou d'un accident survenu dans une centrale nucléraire; l'échelle se compose de 7 niveaux, le septième étant le plus grave.


Pour en savoir plus

Sur l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire

Rencontrez-nous

Soyez les bienvenus dans notre espace d'information et d'animation.

Contactez-nous

Centrale nucléaire du Bugey

BP 60120
01155 LAGNIEU Cedex
Tél. : 04 74 34 33 33

Toute l'actualité de la centrale 24h/24 :

Les centrales en direct

A voir également