Imprimer cette pageEnvoyer à un ami Partager cette page Flux RSS

Centrale nucléaire de Penly

Déclaration d'un événement significatif pour l'environnement suite au rejet de gaz frigorigène à la centrale nucléaire de Penly 31/10/2013

Le 23 octobre 2013, les techniciens ont constaté un rejet maîtrisé de fluide frigorigène sur un compresseur frigorifique situé sur l'unité de production n°1. Après analyses, la quantité de fluide frigorigène rejetée dans l'atmosphère est de 95 kg.

Ce fluide frigorigène est non toxique pour l'homme et n'a pas d'impact sur la couche d'ozone.

Conformément aux règles de déclaration des événements définies en concertation avec l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), la centrale nucléaire de Penly a déclaré, le 30 octobre 2013, un événement significatif pour l'environnement.

Rejet de fluide frigorigène maîtrisé sur l'unité de production n°1 23/10/2013

Ce mercredi 23 octobre, vers 11h, une alarme incendie s'est déclenchée dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires de l'unité de production n°1, situé dans la partie nucléaire des installations.

L'équipe de première intervention de la centrale s'est immédiatement rendue sur place et les secours externes ont été appelés, conformément aux procédures, qui ont confirmé l'absence de départ de feu. Les investigations menées ont mis en évidence un rejet de fluide frigorigène sur un compresseur qui a été colmaté à 12h30.

Les personnes présentes dans le bâtiment ont été évacuées. Les analyses sont en cours pour déterminer la cause et la quantité exacte du rejet de gaz frigorigène.

Cet événement n'a eu aucun impact sur la sûreté des installations.

L'Autorité de sûreté nucléaire et la CLI ont été informées de cet événement.

Redémarrage de l'unité de production n°1 04/10/2013

L'unité de production n°1 de la centrale de Penly est de nouveau connectée au réseau électrique national depuis le 4 octobre vers 16h.
Elle s'était arrêtée automatiquement le jeudi 3 octobre dans la matinée, suite à la fermeture intempestive de vannes lors d'un essai périodique*.
Les deux unités de production sont actuellement à la disposition du réseau électrique.
* Essai périodique : tests réalisés régulièrement pour s'assurer de la disponibilité des matériels importants pour la sûreté.

Mise à l'arrêt de l'unité de production n°1 03/10/2013

Le 3 octobre 2013, à 10h45, l'unité de production n°1 de la centrale nucléaire de Penly s'est arrêtée automatiquement lors d'un essai dit périodique de contrôle des vannes d'isolement des générateurs de vapeur*. Ces vannes sont situées dans la partie non nucléaire des installations. La fermeture intempestive de ces vannes a déclenché l'arrêt automatique du réacteur.

Les équipes de la centrale réalisent actuellement un diagnostic pour déterminer l'origine exacte de cette fermeture intempestive.

Cet événement n'a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations, la sécurité du personnel, ni sur l'environnement.

L'unité de production n° 2 est en fonctionnement et alimente le réseau électrique.

Les pouvoirs publics et la Commission Locale d'Information (CLI) ont été informés de cet évènement.

*Générateur de vapeur : à l'intérieur d'un générateur de vapeur, l'eau du circuit primaire, échauffée par le combustible situé dans la cuve du réacteur, circule dans des tubes en « U » renversés. L'eau du circuit secondaire s'échauffe au contact de ses tubes et se transforme en vapeur, qui entraîne la turbine.

Production de la centrale de Penly 15/07/2013

Depuis le 5 juillet, l'unité de production n°1 est à la disposition du réseau électrique.

L'unité de production n°2 est à la disposition du réseau électrique.

1 2 3 4 5 6 7

Qu'est-ce que l'échelle INES

Chaque centrale nucléaire déclare les évènements liés à son exploitation.
L'échelle INES *, adoptée depuis 1991, permet d'en évaluer l'importance.

illustration de l'échelle INES

* Cette échelle, établie par l'institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire met en place un langage commun pour évaluer la gravité d'un incident ou d'un accident survenu dans une centrale nucléraire; l'échelle se compose de 7 niveaux, le septième étant le plus grave.


Pour en savoir plus

Sur l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire

Rencontrez-nous

Soyez les bienvenus dans notre espace d'information et d'animation.

Pour en savoir plus

Contactez-nous

Centrale nucléaire de Penly
BP 854
76370 Neuville-lès-Dieppe
Tél. : 02 35 40 60 00
Fax : 02 35 40 60 78

Toute l'actualité de la centrale 24h/24 :

Les centrales en direct

A voir également